Planche à mélanger version DIY. 1 : préparation de matériaux

Je carde souvent mes laines avec les cardes à main, ce qui me permet de démêler les fibres et obtenir de petits rolags entre autres, qui sont agréables à filer. Je les utilise également pour mélanger des fibres de différentes couleurs ou de matières.

Un jour, j’ai eu envie d’une nappe de fibres mélangées plus grande, sans pour autant passer par l’utilisation d’une cardeuse.

C’est alors qu’une idée aperçue dans un numéro de Spin-Off traversa mon esprit : une planche à mélanger, que l’on appelle en anglais blending board. Après avoir fait quelques recherches sur internet, j’ai trouvé qu’il y a des possibilités de fabriquer soi-même cette planche, comme le montre Diane dans son article « De la Toison au Tricot n° 128 : Bricoler soi-même une planche à mélanger ».

Je me suis inspirée de ce dernier pour fabriquer une planche moi-même. Pour le support, comme je n’ai pas trouvé de planche à découper aussi belle que dans l’article de Diane, j’ai dû trouver une autre solution. J’ai alors demandé à mon mari de découper une planche dans un meuble que nous allions jeter. J’ai commandé un ensemble DIY (DIY kit) vendu par Golden Fleece, composé d’un tapis de carde de 30cm x 30cm, une brosse pour mélange (blending brush), un pair de bâtons pour faire un rolag (rolag rollers).

Pour le tapis de carde, on avait le choix entre 72TPI et 108TPI. J’ai choisi celui de 108TPI plus fin que l’autre, comme je pense mélanger de la laine fine et de la soie.

Ci-dessus l’ensemble que j’ai reçu et une planche en bois suffisamment grande pour y attacher le tapis (sur la photo à droite, une planche de 34,4cm x 40cm et 1,8cm d’épaisseur). J’ai emprunté à mon mari une bouteille de colle à bois et une agrafeuse pour la moquette.

 

 

 

 

 

 

 

Pour les personnes qui ne sont pas bricoleuses ou n’ont pas de membre de famille qui bricole, je propose ci-dessous quelques autres solutions :

– Se procurer d’une planche à découper de la bonne dimension, même d’occasion ;

– Aller voir une entreprise de menuiserie qui peut ventre des chutes de planche en bois ;

– Emprunter une agrafeuse et une lime par un ami ou un voisin bricoleur.

Et c’est parti pour la réalisation de planche à mélanger ! À lire la suite de l’histoire dans l’article suivant.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *